• contact@oxiwiz.fr
  • 04 76 93 29 79

Nouveau règlement européen unifié sur la protection des données personnelles en 2018

publié le 19/09/2018


Nouveau règlement européen unifié sur la protection des données personnelles en 2018

Sommes-nous sûrs que notre identité, notre numéro d'identification ou encore nos opinions politiques, religieuses... ne sont pas détournées dans le but de nous manipuler ?

L'éclatement du scandale Cambridge Analytica a clairement remis en question la protection des informations personnelles sauvegardées par Facebook et les géants du numérique.

Afin de faire valoir les droits des internautes sur les plateformes du web : qu'ils s'agissent des réseaux sociaux, des sites de vente en ligne ou tout autres organismes, le Parlement et le Conseil européen ont mis en vigueur un règlement général sur la protection des données (RGPD) le 25 mai 2018. Toutes les entreprises siégeant au sein de l'Union européenne ou en dehors doivent appliquer ce nouveau règlement, à partir du moment où les données collectées sont celles d'un citoyen européen.

Quelles sont les données personnelles protégées par le RGPG ?

Toutes les informations jugées « sensibles » ou d'ordre « privé », permettant de vous identifier en tant que personne physique, sont protégées par le règlement général sur la protection des données. Désormais, la loi interdit les opérations de traitement relatives à : votre nom, votre numéro de téléphone, votre numéro de sécurité social ou de carte bancaire, votre adresse Postale ou IP, vos photos… sans votre consentement explicite. Le site a l'obligation de vous informer clairement dans un vocabulaire concis, précis, sans ambiguïté, si vos données personnelles ont été consultées, enregistrées, ou diffusées ainsi que le but et la durée de leur saisie.

En outre, chaque organisme, public ou privé, a l'entière responsabilité de  protéger vos données. En France, il n'a en aucun cas le droit de traiter les informations à caractère personnelles avant de les avoir transmis et validé par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Encore moins de les transférer à des sous-traitants.

La CNIL a pour mission de renforcer la protection des droits des usagers et d'assurer l'application du règlement sur la toile.

Quelles sont les droits des internautes face aux géants du numérique ?

Depuis l'application de la loi en mai dernier, vous pouvez prendre le contrôle sur les données personnelles que vous mettez à disposition. Ainsi, il vous est possible de les récupérer et de le transférer d'une plateforme à une autre, on appelle ça le droit à la portabilité. Il sera à votre portée également de les supprimer de la base de données. En outre, si vous jugez que des informations privées déplaisantes circulent sur le net à votre sujet, vous avez la possibilité de demander à ce qu'elles soient supprimées ou déréférencées du moteur de recherche !

Si jamais vos données sont piratées ou utilisées à votre insu, vous avez le droit de recourir à la justice par le biais de la CNIL. Les entreprises européennes ou non, qui portent préjudice à la vie privée de ses clients, seront pénalisées d'une amende à hauteur de 4 % de leur chiffre d'affaires mondial.

 


auteur
Sandrine