• contact@oxiwiz.fr
  • 04 76 93 29 79

Le métier de DPO (Data Protection Officer), un métier nouveau très demandé !

publié le 13/06/2018


Le métier de DPO (Data Protection Officer), un métier nouveau très demandé !

Depuis peu le Règlement Général pour la Protection des Données est entré en vigueur, les entreprises utilisant des données dans le genre personnel sont appelées à avoir recours aux services d'un DPO (Data Protection Officer). Il est chargé de mettre en place et de sécuriser des données susceptibles d'être personnelles et utilisées par une entreprise en veillant à ce que ces données soient en adéquation avec les lois et règlementations. Ainsi il contribue à la meilleure exploitation de ces données au sein de l'entreprise.

Profil du poste

Le métier de DPO requiert une polyvalence conséquente avec des connaissances sûres. Il nécessite à priori une expérience professionnelle pour pouvoir postuler la plupart du temps. De ce fait, le DPO se doit de maitriser la réglementation générale sur la protection des informations personnelles et tous les concepts, techniques, méthodes, approches ayant rapport à la protection des informations que ce soit le principe de confidentialité, le transfert des données, la législation des systèmes et les fondamentaux de la vie privée jusqu'aux incidents de protection et nouvelles menaces…Rien ne devrait lui échapper. Le DPO peut travailler dans une entreprise ou un cabinet de conseil, dans le privé ou pour des organismes publics. Il doit est être informé des changements et évolutions technologiques.

Le métier du DPO pour quel salaire

Le salaire mensuel d'un débutant au poste de DPO s'évaluerait aux environs de 3200€ à 4000€ et pour le DPO confirmé le salaire irait de 4500€ à 5000€.

Les formations donnant accès à la profession 

Plusieurs parcours de formations peuvent conduire au poste de Data Protection Officer. Ses formations sont très souvent proposées par des écoles, instituts ou universités d'ingénieurs. Le plus adapté serait d'avoir dans son bagage une formation supérieure BAC +5 avec de grandes connaissances dans le domaine juridique (droit) accompagnée d'une excellente culture informatique (NTIC). Par ailleurs aucun diplôme spécifique n'est exigé par le RGPD. Certains des DPO ont au préalable reçu le diplôme de l'université de Paris II Panthéon Assas de data protection office. D'autres détiennent des masters à l'ESIA ou à l'ISEP ou encore le diplôme de DPO/CIL. Ceux susceptibles de pouvoir monter à un poste de DPO sont principalement les détenteurs d'une excellente maitrise des aspects juridiques du traitement des données, notamment en droit des NTIC et de connaissances en informatique et cybersécurité. Aussi, le DPO pourra éventuellement aspirer à un poste dans le domaine de la sécurité informatique.


auteur
Sandrine
Besoin d'un DPO ?

Si vous cherchez un DPO (Data Protection Officer) pour votre entreprise afin d'encadrer la protection des données et vous conformer au RGPD.

Cliquez ici

Vous êtes DPO ?

Vous êtes un DPO professionnel ou proposez vos services dans le cadre du RGPD ; vous souhaitez apparaître dans notre registre ?

Cliquez ici